A Propos de nous...


L'association Les Guerriers du Moyen-Age a créé sa section  dédiée aux Arts Martiaux Historiques Européens afin d'y organiser et d'y recueillir toute l'expérience acquise depuis sa création dans le combat civil, militaire, le combat de groupe et la pratique équestre.

Para Bellum est agréée par la FFAMHE depuis 2013 et comporte deux instructeurs fédéraux.

Notre démarche

Cette section dédiée aux Arts Martiaux Historiques Européens (Wiki) travaille essentiellement sur l'étude de documents historiques (les sources). Elle obéit à une démarche de recréation et de l'apprentissage du geste sous forme d'un protocole articulé en 4 parties.

1 - Étude des sources historiques et des éventuelles interprétations d'autres chercheurs.

2 - Acquisition du geste tel que nous le comprenons avec simulateur.

3 - Pratique du geste avec équipement et des reproduction de l'armement offensif et défensif (contemporain de la source) pour prendre en compte autant que possible les paramètres de poids et d'inertie.

4 - Validation en combat libre de l'efficacité de la technique sur un adversaire non consentant
(utilisation épée nylon/métal et protections). L'assaut libre (ou sparring), n'est pas un affrontement, mais bien une application des techniques étudiées.

L'objectif pour les pratiquants est de devenir capables d'appliquer les principes généraux ainsi que les tactiques relatives à chaque art, de réaliser les différentes "pièces" (enchaînement de techniques sur sa propre initiative ou en réponse à celle de l'adversaire) décrites dans les sources, en situation d'opposition face à un ou plusieurs adversaires en s'engageant mentalement et physiquement dans l'opposition tout en respectant l'intégrité physique des autres participants.

La charte française des AMHE a été prise en compte dans l'établissement du règlement interne de Para Bellum ainsi que dans la définition de sa démarche et de ses objectifs.


F A Q

  • Les valeurs de la section Para Bellum et de l'association les Guerriers du Moyen-Age
Politesse : Inhérente au savoir vivre, elle introduit à la bienveillance (bonjour, merci, au revoir,...)
Respect : Respect de l'adversaire, des personnes, du groupe et des autres groupes, des locaux, des équipements.
Fairplay : Modestie, contôle de soi, esprit d'équipe, sens de l'engagement, honnêteté intellectuelle.
Partage : Amitié, entraide, camaraderie, bienveillance, échanges.

  • Qu’est-ce que les AMHE ?

Les arts martiaux historiques européens (AMHE) se définissent comme l’ensemble des pratiques martiales basées sur l’étude de sources historiques directement en rapports avec celles-ci. Cet ensemble comprend tous les systèmes de corps à corps et de combat armé individuels développées dans l’aire culturelle européenne se concentrant sur des outils et des systèmes qui ont cessés d’être enseignés et pratiqués et qui exigent un travail d'étude et de reconstruction. (Charte Française des AMHE)

  • Quelle est la période étudiée dans le groupe ?

Principalement le XIIIeme siècle avec une extension au début du XIVeme .

  • Vous pratiquez l’escrime civile ou militaire ?

Nous pratiquons le combat militaire. A ce titre nous y incluons l’escrime à l’épée une main et grand bouclier, la dague, la lutte, le combat de groupe.
Nous n’avons pas une approche duelliste ou civile même si l’escrime civile fait partie du panel des arts pratiqués.

  • S’agit-il d’un sport ?

L’orientation des séances est résolument sportive compte tenu des objectifs que nous visons (combat militaire). Mais l’aspect sportif n’est pas tout. Nous incluons également le travail sur les sources historiques à travers des documents diffusés au groupe.

  • Est-ce dangereux ?
Il s'agit d'un art martial à part entière. L'engagement physique fait donc partie intégrante de l'activité. 
Le respect de l'intégrité physique de l'adversaire est une priorité et la bienveillance est inséparable du fairplay sportif. C'est la raison pour laquelle les débutants suivent une formation basée sur la maîtrise du coup, la précision et la différenciation entre la force et la violence.
Cela n'évite pas quelques bleus et quelques chocs inhérents à la pratique...

  • Faut-il un certificat médical ?

Il n’est pas obligatoire mais vous devez certifier que vous êtes en bonne santé pour pratiquer cette activité qui peut être physiquement intense. N’hésitez pas à consulter un médecin pour vous en assurer.

  • Qui organise les séances ?

La section dispose de deux instructeurs validés par la FFAMHE qui animent le séances.
Les instructeurs encouragent les initiatives et permettent aux membres d'organiser des séances thématiques sur des sujets qu'ils souhaitent partager et faire découvrir. Chacun peut ainsi contribuer au dynamisme du groupe.

  • Faut-il assister à tous les entraînements ?

Pour profiter pleinement de l’activité il est préférable de progresser avec le groupe. Si les absences sont trop nombreuses il se crée rapidement un décalage tant sur le physique que sur la technique, qui peut générer finalement un désintérêt.

  • L’association fournit-elle le matériel ?

Non. Le matériel est personnel à chaque pratiquant.
Nous proposons des adresses de fournisseurs et prêtons du matériel pour une séance d’essai.
L’achat du matériel fait en effet partie intégrante de l’implication dans l’activité.

  • De quoi ai-je besoin ?

Une épée « simulateur nylon » une main, un grand bouclier de type XIIIème siècle, un masque d’escrime, des gants de protection AMHE pour commencer, ainsi qu’une paire de chaussures d’intérieur pour préserver les tapis. Un simulateur de dague lorsque les cessions abordent cet art. Plus tard l'achat d'un simulateur fer sera nécessaire une fois un niveau technique suffisant atteint.

  • Quel budget pour le matériel ?

Le matériel est acheté individuellement (des commandes groupées sont possibles entre membres).
L'ensemble simulateur d'épée une main, masque et gants renforcés coûte environ 160 €.
Le bouclier (sur commande) coûte environ 100 € à 120 €. Il peut être fabriqué.
Une dague médiévale coldsteel : 20 €
Le gambison (60 € à 200 € selon les fournisseurs et la qualité). Il peut être fabriqué par soi-même.
Les protections de jambes : 80 € environ
Le pack et le bouclier sont les premières acquisitions indispensables. Le reste viendra par la suite avec l’augmentation du niveau de pratique et donc les assauts.
Une fois la maîtrise suffisante (compter au moins un an), la progression se poursuit avec un simulateur fer : 200 € environ.

  • Quel est la fréquence des entraînements ?

Toutes les semaines, le samedi de 14h à 18h, sauf vacances scolaires.

  • Comment est organisé un entraînement ?

La première partie porte sur la préparation physique (cardio, renforcement musculaire).
La deuxième partie aborde les exercices techniques (apprentissage d’une technique ou deux, drills, etc...)
La troisième partie est dédiée aux assauts. Il s’agit pour l’essentiel d’assauts à thèmes afin de restituer les techniques acquises. Nous privilégions le sparring lent/contrôlé.
Nous terminons par les étirements et le rangement des locaux.

  • Avez-vous une salle ?

Nous disposons d’une salle de sport louée à l’année.

  • Quel est le montant de la cotisation ?

La cotisation associative est de 40 euros pour une année civile. A cela s’ajoute le prix de la licence fédérale de 10 €. Soit 50€ pour une année.

  • Qu’est-ce qui est inclus dans cette cotisation ?

L’accès à la salle, l’assurance responsabilité civile de l’association, la possibilité d’adhérer à la section reconstitution Historique de l’association sans supplément.

  • Y-a-t-il une date limite pour adhérer ?

Non, mais les nouvelles inscriptions dépendent de l’effectif et de l’avancement dans l’année. Une inscription en fin de saison n’est pas bénéfique pour la progression.


Au plaisir de vous rencontrer sur l’un de nos prochains entraînements !

Contact mail

Téléphone : 0686344483

Facebook